• Les différents procédés des Arts visuels à l'école

    Ce qu'en dit la B.O de 2008:

     

    - Le collage : une œuvre de Kurt Schwitters (XXème siècle). 

    Les différents procédés des Arts visuels à l'école

    Kurt Schwitters: Prikken paa i en - 1939.

     

    Kurt Schwitters (1887 - 1948) est un peintre, collagiste et poète allemand, né à Hanovre en 1887.
     
    Ecarté du mouvement dada de Berlin, il fonde le mouvement Merz, d'après son tableau Merzbild I (1919). A partir de 1920, il se lie avec Theo van Doesburg et El Lissitzky, qui collaborent activement à la revue jusqu'en 1924.
     
    Kurt Schwitters, a fait naître la tendance du collage et du photomontage qui sera reprise par beaucoup des ses pairs (notamment Robert Rauschenberg) et ses contemporains. Il pousse le processus du collage dans une recherche plastique totale qui aboutira à son célèbre Merzbau. Il construit certains de ses collages parfois uniquement avec les papiers qu’il ramasse dans les rues.

     

     

    - Le montage et le photomontage : une œuvre de Max Ernst (XXème siècle). 

    Les différents procédés des Arts visuels à l'école

    Max Ernst, "L’Ange du foyer (Le triomphe du surréalisme)", 1937. Huile sur toile, 114 × 146 cm. Collection privée. (2013, PROLITTERIS, ZURICH)

     

    Max Ernst est le fils du peintre Philipp Ernst et de Louise Kopp.

    En 1910, il commence à étudier la philosophie à l'université de Bonn mais il abandonne rapidement les cours pour se consacrer à l'art. Il rencontre les membres du groupe Blaue Reiter en 1911 avec qui il expose à Berlin, en 1913. La même année, il fait la connaissance deGuillaume Apollinaire et Robert Delaunay, part pour Paris et s'installe dans le quartier du Montparnasse.

    En 1918, il épouse Louise Straus, historienne d'art. Leur relation tumultueuse ne tiendra pas. L'année suivante, il rend visite à Paul Klee et crée ses premières peintures, impressions à la main et collages; il expérimente différents supports et matériaux.

    cf.http://fr.wikipedia.org/wiki/Max_Ernst

     

     

    - L'égouttage « dripping » : une œuvre de Jackson Pollock (XXème siècle).

    Les différents procédés des Arts visuels à l'école

     White Light, 1954

     

    Jackson Pollock, né le 28 janvier 1912 à Cody, dans le Wyoming, et mort accidentellement le 12 août 1956, à The Springs (New York), est un peintre américain de l'expressionnisme abstrait, mondialement connu de son vivant.

    Jackson Pollock a réalisé plus de 700 œuvres, peintures achevées, essais peints ou sculptés et dessins ainsi que quelques gravures. Pollock a eu une influence déterminante sur le cours de l'art contemporain. La pratique du all-over ainsi que le « dripping », qu'il a beaucoup employé de 1947 à 1950, l'ont rendu célèbre grâce aux photos et aux films de Hans Namuth, réalisés plus ou moins dans le feu de l'action. Cette reconnaissance, tardive après toute une vie dans la gêne, a coïncidé avec l'émergence de New York comme nouvelle capitale mondiale de la culture, peu après la Seconde Guerre mondiale entre 1948 et 1950. Pollock fut le premier de la troisième vague d'artistes abstraits américains à être enfin reconnu, le premier à « briser la glace » (selon l'expression de Willem de Kooning), en ouvrant un passage dans le milieu des collectionneurs aux autres artistes de l'école de New York.

    En 1945, Pollock épousa l'artiste peintre Lee Krasner qui a eu une influence décisive sur sa carrière et sur la valorisation de son œuvre.

    cf.http://fr.wikipedia.org/wiki/Jackson_Pollock

     

    Mathilde.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :